Transat Jacques Vabre

Aujourd’hui, c’est le départ de la Transat Jacques Vabre.

Souhaitons un bon départ à Tanguy et Sam qui récoltent des fonds pour des opérations cardiaques pour des enfants. Je les ai croisé à la Volvo ocean Race en juin dernier ainsi que sur l’eau lors de ma croisière en sud Bretagne il y a un mois. Ils étaient en entrainement entre Groix et Belle-ile. Belle équipe pour une bonne cause. Ils nous ont salué, c’était très sympa de les voir nous dépasser comme un rien avec leur beau bateau.

Soutenez-les si vous êtes sur facebook, c’est facile: 1 clic j’aime = 2 € et 1 partage = 1 €

Chaque fois qu’un nouvel internaute s’abonne à la page Facebook initiatives-cœur, les sponsors-mécènes du bateau versent 2€ à Mécénat Chirurgie Cardiaque pour opérer des enfants malades.

http://www.initiatives-coeur.fr/operation-1-clic-1-coeur

 

Événement encore un peu plus spécial pour moi, car mon ancien partenaire d’entrainement niveau 1 pour la Clipper, Morgen Watson, le canadien, participe cette année. Il est en binome avec le skipper Eric Holden dont j’ai déjà parlé plusieurs fois et qui a entre autre gagné la Clipper 2013-14, celle où j ai participé. Ils sont sur le bateau O’Canada, un Imoca.

Transat Jacques Vabre

Ils ont recherché des sponsors tout l’été en parcourant le canada avec leur bateau. Entre le temps pour récolter les fonds nécessaires, leur départ de Newport retardé par l’ouragan Johaquin et des vents contraires, ils sont arrivés au Havre à peine 48 heures avant le départ cet aprem vers 14h. Heureusement ils ont eu le temps de refaire une beauté au bateau et homologuer leur “classe”. Peu de récupération, mais leur tour du monde avec la Clipper les a entrainé à ce genre de situation et on peut dire qu’au moins ils sont affutés avec le bateau et le rythme. Je vais suivre avec entrain leur évolution leur du départ dans quelques heures. Première fois pour moi qu’un ancien équipier participe à une course de cette envergure. ça donne une toute autre dimension à l’aventure :)

Souhaitons leur également tous les vents favorables et j’espère pour eux une nouvelle victoire!

A Sam et Tanguy, je souhaite plein de fonds pour exploser encore une fois le compteur des opérations cardiaques et plein d’enfants sauvés! :)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

une journée en mer part 2

Bonjour,

voici la 2è partie de mon article sur une journée en mer typique avec un focus sur les 3 personnes qui ont partagé mon quotidien au plus proche.

Lien vers l’article du blog: http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2015/09/a-day-at-sea-part-2.html

Extrait:

“Ce qui est important, c’est d’avoir la laine qui casse une fois la voile hissée, on ne peut utiliser rien d’autre à disposition sur le bateau pour faire ce côté fusible. Nous allons donc créer des liens avec du fil à disposition sur le bateau avec des “fusibles” en laine incorporés. Nous allons passer nos journées à couper les fils de différentes matières et les coupler avec un petit fusible de laine sur quelques centimètres. Nous allons faire cela de manière industrielle avec Robin.”

bonne lecture,

Hélène

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Une journée type (1/2)

Hello

 

nouvel article dispo, première partie sur la routine et deuxième partie à suivre sur les “loisirs”:

http://bee-on-the-sea.over-blog.com/preview/b218b4eed99bd9e326f951065481506ef9c6c9b2

Extrait

“Une fois sur le pont, nous passons une checklist en revue où nous partageons les différents évènements du quart passé. A-t-on fait les fonds de cale, a-t-on fait l anti chafing (éviter la détérioration du bout par une position d appui à un endroit trop prolongée), a t on changé de cap ou de voiles, quels sont les évènements majeurs… En parallèle, les positions se relaient : les navigateurs, les régleurs, le barreur… Petit à petit chacun trouve sa place pour le premier roulement. C est le seul moment où les 2 quarts se croisent et peuvent échanger. Le croisement du temps de midi est plus long et est également l’occasion du briefing avec Vicky sur notre position vis à vis des autres bateaux ou notre stratégie. C’est le seul est unique moment d’échange tous ensemble en tant qu’équipe. C’est également lors de ce changement que nous en profitons pour changer d’heure. Allant vers l’est régulièrement, il nous faut retirer une heure pour couvrir les 5h de décalage horaire entre NY et l’Irlande. Ce jour là, les 2 quarts sont impactés de 30 min chacun. On ne dort que 5h30 (moins 40 min de levage et moins 30 min de déjeuner) au lieu des 6h standards.”

bonne lecture,

Hélène

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

A la barre

Hello

nouvel article:

http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2015/07/at-the-helm.html

extrait: “Ma bonne étoile Edward est toujours là pour moi. Maintenant que nous ne sommes plus sous spi, il propose que je fasse mon essaie à la barre. Notre watch leader accepte. Nous sommes au près et la mer est formée. C’est ma première à la barre de Heidi. Lors des entrainement j’avais énormément barré les Clipper 68 avec une barre centrale. Sur les Clipper 70, nous avons 2 barres et pour chaque bord. C est plus confort et on voit mieux les voiles d’avant ainsi que l’horizon. J’ai très peu barré loin des côtés finalement. Je ne suis pas habituée à garder un cap sans relief à suivre à l horizon. Il faut donc doser le regard entre le cap sur le compas, la vitesse, le gonflage de voiles et l’horizon. C’est sympathique. Edward reste avec moi tout du long. Je me débrouille pas trop mal. La houle et la force du vent cumulée fait que le bateau a du répondant. Comme sur n’importe quel bateau il faut anticiper chaque vague afin de ne pas perdre le cap et lutter contre les retours de barre.”

 

bonne lecture :)

Hélène

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Iceberg watch

Hello

petit dernier: http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2015/06/iceberg-watch.html

Extrait: “Du coup en 24h, nous passons de la petite régate du dimanche au soleil à prendre la position de nos adversaire à 6 mètres de creux à guetter les “morceaux de glaces” dans le blizzard! En permanence, durant toute la période où nous serons près de la zone des glaces, une personne devra se positionner au niveau des haubans. A cette position on est seul, au vent et on doit rester concentré. On se relaiera toutes les 20-30 minutes à cette position. Tout le monde y passe sauf le vieux cuisto, la chef de quart et Selfy. C’est incroyable ce que la notion de temps à cet endroit prend une autre dimension. A chaque fois que j’y serai les 30 minutes me sembleront une éternité. J’y regarderai ma montre un nombre de fois incalculable et les minutes sembleront des heures. Je vais y geler tout en gardant une attention constante à la recherche de “glaçons” turquoises géant à l horizon. La nuit c’était presque plus facile, la lune étant avec nous et les contrastes de l’eau plus flagrants. Heureusement nous n’en croiserons pas ni des icebergs d’ailleurs.”

bonne lecture

Hélène

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Des tropiques à l arctique!

Hello

nouvel article: http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2015/05/des-tropiques-a-l-arctique.html

“Ce changement de cap va nous faire quitter une mer à 15°C pour nous faire rentrer dans une mer à 3°C et bien évidement il n y a pas que la température de l’eau qui est impactée. En une après midi nous allons passer d un soleil radieux avec une mer telle un lac à une mer un tant soit peu agitée avec un ciel couvert. En début de quart vers 14h nous sommes en T-shirt. Progressivement nous allons rajouter une veste, puis les bottes, la salopette et enfin la veste de quart et les sous couches merino. A 18h, la mer est formée et les 3°C installés. C est impressionnant à quelle vitesse se fait la transition. Suivre le gulf stream par le suivi de la température de l eau est effectivement très efficace. Au fur et à mesure que la température descend, le courant qui nous pousse s amenuise. Un dernier bateau de la course va s obstiner sur le gulf stream 1 ou 2 jours de plus que nous. Ils vont effectivement être premiers quelques jours mais le défaut de cap au nord finalement les rattrapera et ils ne conserveront pas leur avance.”

 

bonne lecture! :)

Hélène

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Pas si seule au milieu de l ocean

Hello

nouvel article: http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2015/04/not-alone-on-the-ocean.html

“Lorsque vous remplacez quelqu’un à un poste, vous avez une phase de transition. Pour la barre ou le réglage, vous devez savoir comment le vent et le bateau se comportent ou alors dès que vous prenez un poste vous perdrez le réglage et peut-être même que le spi s’effondrera. Cette phase de transition est vraiment important dans une course comme celle-ci où à chaque minute perdue vous passez de premier à second. Du coup, même si elle a dit qu’elle n’était pas prête à passer la main, je reste près d’elle en regardant la voile afin d’anticiper la transition.En théorie, on roule toutes les 30 minutes vu que regarder la voile est douloureux pour le cou, le cul et le dos. La position n’est pas vraiment ergonomique sur le côté du bateau. Je l’observe se tortiller de douleur: déplaçant ses fesses constamment après 40 minutes, étirant son cou et changeant de position en permanence pour soulager la douleur. Alors qu’elle aurait pu tout simplement échanger avec moi afin d’être plus confortable et puis prendre un autre tour, elle persiste à le faire. Cela m a permis de réaliser à qui j’avais à faire. J’avoue que j’ai pris un malin plaisir à la voir s’entêter dans la douleur tout simplement pour ne pas me donner la main. Je ne l’aurais soulagée en partant pour rien au monde. La voir souffrir de sa propre attitude préférant avoir mal que de me donner la main était une douce revanche à son comportement horrible.”

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Corvée de patate

Hello

suite de mes mésaventures transatlantiques avec un équipage aussi chaleureux que le courant qui longe le canada:

http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2015/03/mother-day.html

“Afin de manger pour le déjeuner ou le souper on procède par quart. Alors que le quart en cours finit son quart, le quart montant mange. Ensuite l autre quart mange puis va se coucher. Du coup en tant que cuisto nous avons deux services. Entre les deux, il faut faire la vaisselle, nettoyer les lieux et maintenir la nourriture au chaud. Il y a des allergies alimentaires sur lesquelles nous devons être vigilants. Au bout d’un certain temps je me rends compte que je suis seule à faire la vaisselle. Ma seconde maman est dans les escaliers et ne m aide pas. Tout le monde est sur le pont. Je continue un peu puis je vais lui demander de m aider. Elle me voit et se sent embarrassée. Vicky était en fait en train de faire le briefing journalier de l equipage. Elle s excuse et répète plusieurs fois qu elle aurait du m avertir. Donc en réalité j ai manqué le moment le plus important de la journée en tant qu équipe et personne n a remarqué que je manquais ou pensé à m inviter. Ni la skipper, ni ma chef de quart, ni même ma binome de cuisine… “Bienvenue à bord Hélène!”

bonne lecture

Hélène

Publié dans Non classé | Un commentaire

Ligne de départ

Hello

ça y est mon blog repart, cette fois ci tous les secrets de la course seront révélés, no censure.

http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2015/02/starting-line.html

“Eric est en train de faire le décompte 10 9 8 … oh my god !! 3 2 1 « poueeeetttttt» . Nous courons dans un ordre bien précis. Les personnes en charge de libérer les voiles à la proue afin que nous puissions les hisser, puis les personnes au pied de mat pour tirer sur les drisses 2 par 2, deux personnes aux winches de drisse pour reprendre la drisse au fur et à mesure que les voilent sont hissées, quatre personnes aux moulins à café (grinder) pour hisser le yankee puis enfin les deux personnes sur les winches d’ecoutes de yankee et de trinquette afin de border dès que les voiles seront hissées complètement et régler les voiles. Nous moulinons sur les moulins à café aussi vite que nous pouvons. C est fun et exaltant. Dès que nous avons fini nous laissons la place aux régleurs de voile. Nous basculons les moulins à café pour qu ils passent de gestion des winch de drisses à gestion des winch d’écoutes. Le yankee est tellement grand qu’à l inverse d’un bateau de taille « standard » il est impossible de border la voile à la main ou avec une simple manivelle de winch. Bien que les winch soient énorme il est quand même nécessaire d’utiliser le moulin à café pour pouvoir régler sans devoir être Popeye !”

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le grand départ

Hello à tous

après mes péripéties pre depart, voici le début de l’aventure, la vraie de New-york à derry:

http://bee-on-the-sea.over-blog.com/2014/11/the-great-departure.html

“Après la photo en face de NY, il est temps d’aller vers la statue de la liberté. C’est là que j’ai vraiment réalisé la magie du symbole. Lorsque j’ai visité quelques jours plus tôt Ellis Island avec son point d’entrée de l’immigration historique, ils ont insisté que c’était leur premier signe de vie à terre après leur traversée de l’océan. Pour moi, c’est le dernier et il fait vraiment son effet. Beaucoup de photos sont prises. Tous les bateaux ont leurs propres attitudes et postures. Après nos devoirs sponsor et clipper, nous voici ici sur le point de faire une course en traversant l’océan Atlantique. 12 bateaux et 1 but, faire aussi vite que possible. C’est enfin temps pour mon cours de rafraîchissement de voile. Et pour moi ma première nav avec mon équipe sur ce bateau (pas trop tard!).”

bonne lecture,

Hélène

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire